Jouons La Carte De La Fraternité

Dans le cadre des « Semaines d’éducation contre les discriminations », cette opération nationale repose sur un double objectif d’éducation populaire : l’éducation à la citoyenneté ainsi que l’éducation artistique et culturelle.Jouons la carte de la fraternité

Le 21 mars de chaque année, journée mondiale de lutte contre le racisme, des enfants, des jeunes, écrivent un message personnel ou un poème sur une carte postale qu’ils envoient à une personne dont le nom est tiré au hasard dans l’annuaire. Le projet est simple, poétique et politique et offre aux éducateurs et enseignants un outil d’éducation à l’égalité dans la diversité.

L’opération est gratuite et a un double objectif :

  • éduquer à la lecture d’images,
  • débattre avec les enfants sur les différentes formes de discrimination,
  • animer un atelier d’écriture finalisé par une correspondance.

C’est aussi une occasion de poursuivre ou de renforcer l’action d’éducation artistique autour de la photographie et de l’écriture. Les cartes postales, le dossier pédagogique et les pistes d’exploitation pour des ateliers d’écriture, sont fournis aux enseignants ou aux animateurs désireux de participer à cette belle opération de fraternité !

Présentation de l’action

L’opération “Jouons la carte de la fraternité” s’ancre dans une démarche pédagogique menée à l’initiative des structures sur plusieurs mois, qui s’articule autour de 4 temps :

  • Lecture d’image : une sensibilisation aux différentes formes de discriminations par l’analyse photographique des cartes
  • Temps de débats : sur les thèmes du racisme et des discriminations
  • Atelier d’écriture : la rédaction des cartes postales nécessite plusieurs ateliers d’écriture dans les groupes
  • Réception des réponses : débats en groupe autour des réponses des destinataires